Soutenance de thèse de doctorat en Sciences de l’activité physique de monsieur David Bezeau

Monsieur David Bezeau soutiendra sa thèse de doctorat en Sciences de l’activité physique le mercredi 13 décembre 2018 à 9 h, local A1-228 (Faculté d’éducation, Campus principal).

Titre de la thèse

L’accompagnement d’enseignantes d’éducation physique dans la mise en place de stratégies visant à optimiser leurs pratiques évaluatives en éducation à la santé.

Résumé

Un des plus grands défis rencontrés par les enseignants en éducation physique et à la santé (EPS) est l’évaluation des apprentissages en éducation à la santé (ES) (Bezeau, 2014; Turcotte, Gaudreau, Otis et Desbiens, 2010). Turcotte (2010) suggère qu’une grande partie des problématiques rencontrées en ES par les enseignants d’EPS interpellent directement les formations professionnelles en enseignement. Ainsi, la formation continue des enseignants d’EPS constitue une priorité pour optimiser les pratiques évaluatives en ES. Dans la présente étude, un modèle intégrateur novateur a été développé afin d’opérationnaliser une démarche d’accompagnement professionnel auprès de deux enseignantes d’EPS.

Les objectifs de cette recherche-action-formation (RAF) ont été divisés en trois pôles. Les objectifs du pôle « recherche » étaient de décrire : a) l’opérationnalisation des stratégies élaborées par les participantes par rapport à leurs pratiques évaluatives en ES; b) la mise en œuvre du dispositif d’accompagnement professionnel et c) l’évolution des pratiques évaluatives en ES des participantes. L’objectif du pôle « action » était d’opérationnaliser une démarche d’accompagnement professionnel avec les participantes afin de les amener à s’engager dans un processus de résolution de problème visant à optimiser leurs pratiques évaluatives en ES. L’objectif du pôle « formation » avait pour but d’amener les participantes à développer et à s’approprier progressivement un processus de résolution de problème visant à optimiser leurs pratiques évaluatives en ES.

Pour répondre à ces objectifs, quatre méthodes de collecte de données ont été mises en œuvre à l’intérieur du modèle intégrateur en accompagnement professionnel, soit : 1) l’entretien individuel; 2) l’entretien collectif; 3) l’observation participante et 4) le journal de bord. La collecte des données s’est échelonnée sur deux années scolaires, soit de janvier à juillet 2017, puis de septembre à décembre 2017. Les données collectées ont ensuite été analysées par l’entremise d’analyse de contenu et de questionnements analytiques (Paillé et Mucchielli, 2012).

Pour le pôle « recherche », les résultats obtenus suggèrent que les principales problématiques rencontrées par les participantes dans l’évaluation en ES sont le manque de temps et sa faisabilité. Les éléments positifs dégagés du dispositif d’accompagnement sont qu’il permet de : 1) créer des espaces de réflexion communs et individuels; 2) profiter des forces de chacune et 3) poser des actions concrètes dans le milieu. Les participantes mentionnent toutefois que ce dispositif pourrait être amélioré en travaillant sur plusieurs petites problématiques en début d’accompagnement et en offrant davantage de soutien émotionnel. Enfin, les pratiques évaluatives des participantes évoluent en cours de recherche, mais principalement au niveau des pratiques hors-classe alors que les pratiques évaluatives en classe restent sensiblement les mêmes. Pour le pôle « action », les résultats obtenus révèlent que deux principaux éléments favorisaient l’engagement des participantes dans la démarche, soit d’avoir : 1) des libérations et 2) des retombées sur leurs pratiques. Pour le pôle « formation », les résultats obtenus suggèrent que les deux participantes se sont appropriées la démarche de résolution de problème et l’ont adaptée à leurs besoins.

Les résultats obtenus révèlent trois principaux constats, à savoir : 1) que le dispositif de développement professionnel mis en place dans cette étude est efficace selon les participantes; 2) qu’il est difficile de mettre en place un dispositif de développement professionnel comme l’accompagnement dans le cadre d’un projet de recherche doctoral et 3) qu’il est suggéré de mettre en place des dispositifs de développement professionnel tel que l’accompagnement dans le cadre de formations professionnelles.

Accéder à la thèse ( à venir)
Composition du jury

Direction: Sylvain Turcotte, Université de Sherbrooke
Codirection: Sylvie Beaudoin, Université de Sherbrooke
Membre interne: Enrique Correa-Molina, Université de Sherbrooke
Membre externe : Tegwen Gadais, Université du Québec à Montréal
Membre externe:  Sacha Stoloff, Université du Québec à Trois-Rivières