Soutenance de thèse de doctorat en éducation de monsieur Abdelhakim Hammami

Abdelhakim_HammamiMonsieur Abdelhakim Hammami sous la direction du professeur François Larose  de l’Université de Sherbrooke et la codirection de la professeure Lynn Thomas de l’Université de Sherbrooke soutiendra sa thèse de doctorat  en éducation le mardi 8 novembre 2016.

Titre de la thèse

ESL Teacher Profiles of ICT Integration in Daily Classroom Practices and their Social Representations of Computer-Based Assessments: A portrait viewed through the lens of Quebec teachers.

Résumé

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont omniprésentes dans notre société. L’abondante panoplie de dispositifs rivalisant avec l’ordinateur, allant de l’iPad au Tableau blanc interactif, pour n’en nommer que quelques-uns, a permis aux enseignantes et enseignants ainsi qu’aux élèves de communiquer et d’obtenir de l’information avec une vitesse et une accessibilité jamais égalées jusqu’à aujourd’hui. De ce fait, il serait attendu que les pratiques éducatives traditionnelles, qui ne semblent plus compatibles avec les attentes des élèves et les besoins actuels de la main-d’œuvre soient modifiées (Ahmed et Nasser, 2015). Malheureusement, la recherche indique que les réalités d’intégration des TIC sont toujours loin de la rhétorique. Plusieurs enseignantes et enseignants d’écoles primaires et secondaires n’utilisent pas les TIC d’une façon efficace et ce, autant dans leurs activités d’enseignement que dans leurs pratiques évaluatives.

La présente étude, de type exploratoire-descriptif, vise à : 1) décrire les profils des enseignantes et enseignants d’anglais langue seconde (ALS) utilisant les TIC dans leurs activités quotidiennes d’enseignement et leurs pratiques évaluatives; 2) décrire les pratiques d’intégration des TIC dans les activités d’enseignement et les pratiques d’évaluation de ces enseignantes et enseignants; et 3) identifier les représentations sociales (RS) des enseignantes et enseignants concernant l’utilité et la pertinence de l’utilisation des TIC dans leurs activités professionnelles quotidiennes  et leurs pratiques d’évaluation. Pour atteindre nos objectifs, nous basons principalement notre cadre théorique sur la théorie de la RS et nous définissons les concepts et les construits les plus étroitement associés qui sont considérés comme fondamentaux pour la thèse actuelle. Nous avons recueilli nos données auprès d’un échantillon de 28 enseignantes et enseignants d’ALS du primaire et du secondaire qui travaillent dans les secteurs publics et privés. Le guide d’entretien utilisé à cette fin comprend un nombre d’items visant à favoriser l’élucidation des RS des enseignants en matière de l’usage quotidien des TIC dans les activités d’enseignement ainsi que des pratiques d’évaluation. De plus, nous avons réalisé nos analyses dans une perspective de statistique textuelle, un mode particulier d’analyse de contenu, afin d’extraire les indicateurs sous-jacents aux représentations des enseignants.

Les résultats suggèrent que, bien que presque tous les participants utilisent un large éventail d’outils de TIC dans leurs pratiques, il s’avère que la mise en œuvre des TIC n’est pas exploitée à son plein potentiel et, en conséquence, est susceptible de produire des effets limités sur l’apprentissage des élèves. En outre, aucun des interviewés n’affirme qu’il utilise les TIC dans ses pratiques d’évaluation et tous tiennent encore à l’approche traditionnelle du papier-crayon lors de l’évaluation de l’apprentissage des élèves. Le discours commun des enseignantes et enseignants révèle un écart entre le point de vue positif en ce qui concerne l’intégration des TIC d’une part et, d’autre part, les utilisations réelles de la technologie pédagogique.

Ces résultats sont utiles pour mieux comprendre la façon dont les enseignantes et les enseignants d’anglais langue seconde au Québec perçoivent leur utilisation des TIC, en particulier à des fins d’évaluation. En effet, ils fournissent un point de départ pour reconsidérer la mise en œuvre des TIC dans les écoles primaires et secondaires. Ils sont également utiles pour élaborer des pistes pour le développement d’un futur programme de recherche à cet égard.

Accéder à la thèse
Composition du jury

Président:  Jean-Pascal Lemelin, vice-doyen à la recherche et aux études supérieures en recherche, Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke.
Direction:  M. François Larose,   Professeur au département d’enseignement au préscolaire et au primaire, Université de Sherbrooke.
Codirection:  Mme Lynn Thomas, Professeure au département de pédagogie, Université de Sherbrooke.
Membre du jury interne:  M. Vincent Grenon, Professeur au département d’enseignement au préscolaire et au primaire, Université de Sherbrooke
Membre du jury interne: M. Robert Edwards, Professeur au département des lettres et communications, Faculté des lettres et sciences humaines, Université de Sherbrooke
Membre du jury externe:  M. Sébastien Béland, Professeur au département d’administration et fondements de l’éducation, Université de Montréal.